Compte tenu de la sous représentation de la femme dans les instances de prise de décisions et la faible prise en compte de ses réalités et besoins spécifiques , la CDJP promeut le leadership féminin par le mécanisme de la participation, et son autonomisation à travers la formation, l'information et l'alphabétisation.